top of page

Participer à la solidarité pour Haïti après le tremblement de terre

Dernière mise à jour : 4 nov. 2022



Haïti est à nouveau secoué, onze ans après le séisme dévastateur qui a fait plus de 200 000 morts en 2010. Le pays, qui fait partie des pays les plus pauvres du monde, a été détruit par l'ouragan Matthew au cours de l'année 2016. Suite à ces catastrophes et à la situation instable en Haïti, Paroles & Actions pour le Développement a toujours aidé activement Haïti à se relever. Après le tremblement de terre de janvier 2010 qui a tué plus de 200 000 personnes vivant dans les environs de la capitale Port-au-Prince, les interventions incontrôlées d'organisations étrangères en Haïti ont donné au pays le surnom populaire de "République des ONG."

Dans les régions les plus reculées, les victimes de catastrophes sont complètement négligées par les acteurs des droits de l'homme qui n'avaient pas de comptes à rendre aux autorités nationales, lesquelles n'ont pas été en mesure de réagir à la situation, puisque le tremblement de terre a tué un certain nombre de fonctionnaires occupant des postes élevés et a détruit presque tous les bâtiments administratifs et ministériels. Aujourd'hui encore, Haïti a besoin de notre aide.

Une fois encore, Paroles & Actions pour le Développement est là pour aider la population touchée. Grâce à sa connaissance approfondie du territoire haïtien et à ses partenaires locaux, Paroles & Actions pour le Développement apporte son aide:

  • la relance économique, en fournissant des moyens de production aux agriculteurs et aux artisans, afin d'accélérer la reconstruction du pays et d'assurer la sécurité alimentaire.

  • Pour répondre à l'impact de la catastrophe tout en anticipant les risques potentiels pour l'avenir, l'objectif premier de Paroles & Actions pour le Développement est d'aider directement les associations haïtiennes locales qui ont déjà fait leurs preuves et de travailler avec les autorités locales. Une attention particulière est accordée à la protection de l'environnement et à la création d'un environnement communautaire préparé aux risques futurs : normes anticycloniques et antisismiques pour la reconstruction, éducation de la population aux réponses appropriées en cas de catastrophe naturelle.

  • la reconstruction à long terme des écoles pour la reconstruction à long terme



Aider le secteur de l'éducation


Le secteur de l'éducation, comme de nombreux autres domaines, a longtemps souffert de l'insuffisance des ressources de l'État haïtien. En Haïti, 34 % de la population a moins de quinze ans. La jeunesse est l'atout le plus précieux d'Haïti, mais c'est aussi le plus gros problème. Alors que le nombre d'étudiants augmente, la qualité de l'éducation est faible.

Le ministère haïtien de l'éducation a concentré ses efforts sur la "qualité" et prévoit d'améliorer la formation des enseignants, élément crucial du système éducatif, et d'adapter les programmes aux exigences de la société. Le gouvernement n'est pas en mesure d'organiser et de fournir un système éducatif égal dans tous les établissements.Pour soutenir cet objectif, Paroles & Actions pour le Développement accompagne la réforme du système éducatif pour améliorer la qualité de l'enseignement au collège et au lycée.

C'est un problème pour les enseignants, une partie d'entre eux n'ont pas les compétences nécessaires ou n'adhèrent pas aux standards et normes nécessaires à un enseignement efficace. Pour l'enseignement professionnel, il n'est pas assez efficace car il n'est pas aligné sur les demandes réelles et ne permet pas l'intégration des nouveaux diplômés. Les employeurs ne parviennent pas à trouver les compétences qu'ils recherchent sur le marché de l'emploi. Combiner l'offre et la demande est l'un des plus grands problèmes auxquels est confrontée la croissance économique d'Haïti. Paroles & Actions pour le Développement relève le défi de l'emploi des jeunes et fournit à l'économie haïtienne les capacités appropriées pour répondre aux demandes de ses entreprises, grandes et petites. Une éducation de mauvaise qualité a un impact direct sur l'avenir des enfants puisque environ 15 % d'entre eux redoublent ou quittent l'école.

Le secteur privé est responsable de 80 % des écoles du primaire, qui accueillent la majorité des enfants à cet âge. En 2015, plus de 200 000 enfants n'étaient pas encore inscrits dans les écoles. Aujourd'hui, la majorité des écoles du pays sont privées et gérées par des groupes religieux ainsi que par des organisations à but non lucratif ou non gouvernementales. Outre les jeunes non scolarisés, le pays compte également un grand nombre d'élèves dans les écoles primaires, ce qui entraîne des problèmes d'infrastructure et d'inscription malgré les 17 000 enseignants et les 100 000 écoles du pays.

En plus des enfants qui ne sont pas en classe, le pays a également une abondance d'élèves dans les écoles élémentaires , ce qui crée un défi au niveau des infrastructures et du personnel malgré le nombre d'écoles dans le pays et ses 100 000 enseignants. L'état du système éducatif s'est considérablement amélioré au cours des dix dernières années et le taux d'alphabétisation passant à 60,7 %. Cependant, le pourcentage élevé d'écoles privées facturant des frais de scolarité est un réel problème pour de nombreuses familles auxquelles s'ajoutent les frais de transport, le matériel scolaire et les uniformes exigés.

Soutenir le développement rural



Plus de 50 % de la population haïtienne vit dans les villes. Dans la région de Port-au-Prince, 80 % de la zone urbaine est constituée de bidonvilles avec un accès limité à l'eau potable et à d'autres services essentiels. Le secteur agricole est responsable de près d'un quart du PIB du pays. 60% de la population est employée dans le secteur agricole. Malgré son potentiel, ce secteur est confronté à des difficultés dans son développement, notamment une gestion compliquée de l'eau, la fragmentation des terres, l'insécurité foncière, des problèmes d'accès aux marchés et un degré élevé de libéralisation des échanges qui favorise les importations à moindre coût. Ces obstacles sont aggravés par l'augmentation de la population et le changement climatique qui rend Haïti particulièrement vulnérable. De ce fait, la production a du mal à répondre à la demande du marché intérieur. L'approvisionnement en céréales dépend des importations pour plus de 50 % du total. Il est donc crucial d'accroître la sécurité alimentaire.








FAQ


1. Que s'est-il passé en Haïti ?

Le 1er janvier 2010, un tremblement de terre de magnitude 7,0 a frappé Haïti, le pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental. L'épicentre se trouvait à seulement 16 km de Port-au-Prince et a été suivi de nombreuses répliques.

Quelque 250 000 personnes ont été tuées, 300 000 blessées et plus d'un million se sont retrouvées sans abri. Le tremblement de terre a détruit une grande partie des infrastructures du pays.

Les Nations unies estiment que quelque 10 milliards de dollars sont nécessaires pour remettre les services de base en état. Cependant, seuls 3 milliards de dollars ont été promis jusqu'à présent par les donateurs internationaux lors d'une conférence à New York le 23 juin 2010, soit la moitié de ce qui est nécessaire pour la reconstruction.


2. Que puis-je faire pour aider haiti ?

Haïti est un pays magnifique, avec des gens chaleureux et gracieux. C'est un endroit où il fait bon vivre, où le travail est récompensé, où les familles sont unies et où les voisins sont amicaux.

Et pourtant, il y a des moments où Haïti semble être un cycle sans fin de tragédie et de souffrance. Lorsque des catastrophes naturelles se produisent - comme le tremblement de terre de 2010 ou l'épidémie de choléra qui a suivi - les Haïtiens se retrouvent sans produits de première nécessité comme la nourriture, l'eau et les abris.

La meilleure chose que vous puissiez faire est d'aider les Haïtiens à s'aider eux-mêmes en leur donnant les outils dont ils ont besoin pour reconstruire leur vie. Votre don permettra de poursuivre ces efforts.


3. Comment puis-je faire un don pour haiti?

Haïti est dans le besoin. Les infrastructures du pays ont été fortement touchées par le tremblement de terre et l'épidémie de choléra.

Il existe de nombreuses façons d'aider Haïti :

Offrez votre temps ou vos compétences.

Aidez à faire connaître Haïti en publiant un message sur votre page Facebook ou votre blog, ou en tweetant sur le sujet à l'aide de hashtags comme #haiti, #quakehaiti ou #haitielecctr.


4. Comment puis-je m'impliquer dans Habitat pour haiti?

Si vous souhaitez participer à l'action d'Habitat pour Haïti, vous pouvez le faire de plusieurs manières :


-Vous pouvez faire un don en ligne ou par courrier.

-Vous pouvez donner de votre temps (ou organiser un groupe de bénévoles) lors d'une de leurs prochaines constructions.

-Vous pouvez donner des matériaux de construction ou des outils qui pourront être utilisés pendant la construction.


5. Comment puis-je aider Haïti à long terme ?


La situation en Haïti est extrême et complexe. Avant de faire un don, il est important de bien connaître l'organisation que vous souhaitez soutenir. Les dons à l'effet immédiat sont importants pour soulager les populations touchées. Mais le plus grand défi est de répondre à la demande de terrain et de fournir des soins de santé de base et des services essentiels aux personnes qui ont été déplacées. Pour ce faire, nous avons besoin de davantage de fonds pour financer les interventions sur le terrain.

Vous pouvez affecter vos dons à des projets qui visent à répondre aux besoins immédiats en matière de logement, nourriture et eau potable ou encore soutenir l'accès aux soins de santé, en particulier pour les familles vulnérables et les personnes souffrant du syndrome du choc post-traumatique (SCT). La plupart des gens qui ont été touchés par le tremblement de terre et le tsunami en Haïti se concentrent sur la reconstruction immédiate, mais il y a d'autres manières d'aider les victimes. De plus en plus de gens commencent à s'engager à long terme et à réfléchir aux moyens de prévenir de futures catastrophes et de contribuer à améliorer la qualité de vie des gens dans la pire situation possible.


555 vues9 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page